Rando Val
Club de Randonnée Pédestre de Puy-l’Evêque (46)

Accueil > Programme et album > Album > 2 septembre 2018 : Biron - Montpazier (24)

2 septembre 2018 : Biron - Montpazier (24)

  • 11 au départ, 28 à l’arrivée . . . Ce sont les températures de la journée . . .
  • Pour ce qui est des randonneurs, 15 à Puy l’Evêque, 16 à Biron, 17 à Monpazier . . . Rando’Val recrute au fil du chemin ! ! !
  • Un parcours de 9km, en forêt, entre Biron et Monpazier, refait en sens inverse l’après-midi par 5 satanés marcheurs.
  • Un chiffre beaucoup plus imprécis, celui des centaines de moucherons qui nous ont poursuivis durant le trajet : attirés par l’humidité odorante de la troupe, rien n’a réussi à les faire fuir, ni les rameaux de fougère ou de châtaignier, ni même l’éventail fiévreusement agité. . . Des coriaces ! Mais il en fallait plus pour décourager nos randonneurs qui ont vu leurs efforts récompensés par la fraîcheur de l’apéritif et les gourmandises partagées.

Après le pique-nique, nous avons fait une entrée triomphale dans la bastide . . . envahie par un vide grenier de grande ampleur !

Déambulation paisible entre les étals de la place chargés de toutes sortes de marchandises, comme au bon vieux temps des origines quand fut crée la Bastide un 7 janvier 1284. C’est la date à laquelle Pierre de Gontaut, seigneur de Biron, concède des terres à Edouard 1er, roi d’Angleterre, par un acte de paréage, association avant tout économique et commerciale ayant pour but d’administrer et exploiter des biens.
Dans le sud-ouest, les bastides sont des villes neuves fondées entre le XIIIe et le XIVe siècle. Elles possèdent plusieurs points communs :

  • fondées à l’initiative du comte de Toulouse, du roi d’Angleterre, ou du roi de France.
  • édifiées sur un plan géométrique qui s’articule autour de la place centrale bordée d’arcades où se déroulent foires et marchés.
  • régies par une charte de coutumes définissant les droits et les devoirs des citoyens.

La promenade nous fait découvrir le charme des « carreyrous », ces venelles à l’arrière des maisons, parfois surmontées d’un « pontet » permettant de réunir deux habitations en vis-à-vis. Au Moyen Âge, ces ruelles étaient encombrées par tout ce qui ne rentrait pas dans les maisons : poules, cochons, paille . . . Plus étroits encore (20 à 50cm), les andrones sont des espaces réservés entre les bâtisses, servant d’égouts et évitant la propagation d’éventuels incendies.
De rues charretières en rues traversières, notre balade nous conduit jusqu’à la Porte du Paradis. La légende raconte que la nuit, les étrangers rentraient clandestinement dans la bastide par ce passage. En effet, les serfs enviaient les habitants de Monpazier, affranchis et exempts de certains impôts. Une fois la porte passée, ils découvraient ainsi le paradis !
Certes, l’étymologie de Monpazier signifie le mont de la paix. Mais cela n’a pas empêché la bastide d’être le théâtre de nombreux conflits, révoltes et épidémies : guerre de 100 ans, révolte des croquants, peste, famines . . .

Aujourd’hui, bien loin de tous ces évènements, nous nous sommes laissé porter par l’ambiance solaire de cette fin d’été, avant de revenir vers Biron, que certains d’entre nous ont visité.
Comme l’a dit Philippe : « Une journée bien remplie ! »

(Les informations concernant Monpazier sont tirées de la plaquette éditée par l’OT)

Portfolio

Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018 Biron août 2018

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License