Rando Val
Club de Randonnée Pédestre de Puy-l’Evêque (46)

Accueil > Programme et album > Album > 23 août 2017 : Rando-nocturne au Château de Calassou, Duravel (...)

23 août 2017 : Rando-nocturne au Château de Calassou, Duravel (46)

Quarante six chaussures, pour cette dernière nocturne de l’été, sont présentes.

Les six kilomètres ne furent qu’une jolie mise en bouche à l’abri des arbres et auprès des sources de ce circuit adapté pour les chaleurs estivales.
Et en parlant de source, la fraîcheur pure de l’eau a joué son rôle miraculeux sur le groupe. Merveilleuses, sont les salamandres qui nagent dans ces eaux limpides.

Nous avons fini la rando sur les tables extérieures du Château de Calassou pour un repas digne de nos ancêtres les gaulois....

En parlant de source, vous connaissez la légende de la vigne du bon Dieu a Duravel ?

Dans un temps reculé, il y avait une parcelle de vigne, entourée d’une forte
haie d’épines, du coté du Pech d’Auriol sur le coteau de la Masse. Elle appartenait au bon Dieu. Tous les vignerons du coin venaient voir le travail des anges par dessus la haie et s’en inspiraient.
Le Vin de Cahors de toute part était divin, chaque vendanges était miracle et délice.

Tout allait dans le meilleurs des mondes. C’était sans compter sur la jalousie du seigneur de Duravel, Bernard de Pestillac, n’obtenant que de pâles piquettes. Nous ne savons toujours pas, combien de fois son âme s’est retrouvée devant le Diable.
Bref, il pris rendez-vous avec le Drac du coin, un bon copain, qui préférât en parler directement au Diable...
Ainsi, par une nuit trouble, ce dernier exhaussa les désirs du vil seigneur. Pas moins de 16 chèvres vinrent, par une entaille faite dans la haie, grignoter, manger, dévorer la vigne du bon Dieu...

De minuscules insectes s’abattirent sur ce qu’il en restait, sans doute envoyés par le bon Dieu : les bonnes pratiques des anges s’estompèrent... Le vin de Cahors ressembla à la piquette du seigneur, tout content.

Le bon Dieu, lui n’en eu cure, il avait, en ce beau royaume de France, d’autres vignes.
Charlemagne eut vent de cet histoire. Il décida d’amener, en personne, les plus précieuses de ses reliques. Les corps momifiés de Saint-Hilarion, de Saint-Agathon et Saint-Poemon repose depuis dans la crypte de l’église de Duravel. Et le vin reprit du goût !

Tout cela pour dire que notre repas extérieur de bonne qualité fut accompagné par des nectars de bonne facture... Merci à Charlemagne et à nos hôtes dont leur travail est remarquable.
Une belle dernière dans la tradition conviviale de Rando Val ! Que le bon Dieu nous pardonne certains de nos pêchers, c’est trop divin :-)

Portfolio

Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017 Nocturne Calassou 2017

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License