Rando Val
Club de Randonnée Pédestre de Puy-l’Evêque (46)

Accueil > Programme et album > 23 août 2021, rando douce Fumel

23 août 2021, rando douce Fumel

Notre troupe, forte de 11 unités, se retrouve à la gare désaffectée de Fumel, symbole de l’épopée sidérurgique de la ville, pour une promenade le long du « Baladoir » aménagé en 2013 sur le tracé de l’ancienne voie ferrée reliant Cahors à Libos (1869 -1971) pour transporter le charbon de Decazeville qui alimentait les hauts fourneaux de l’usine métallurgique.
Ce « baladoir », lieu de promenade apprécié des fumélois, reliant Fumel à Libos, offre des vues dégagées sur l’église Saint Géraud de Monsempron et sur les colossaux bâtiments de l’usine sidérurgique.
Une fresque rappelle l’historique de cette usine qui employa, naguère, plus de 3500 personnes avec une mention particulière pour la machine de Watt, immense soufflerie destinée à fournir l’air nécessaire à la combustion du minerai dans les hauts fourneaux. Son mécanisme, son intérêt historique et son esthétisme ont conduit à son classement au titre des Monuments historiques en 2009.
Le « baladoir » s’achève au pont enjambant la Lémance et nous traversons la prairie et le parc du Foulon, lieu de réjouissance festive des libosiens, longeant les maisons ouvrières construites au début du XXème siècle avant de retrouver le bord du Lot et le quartier paisible du Chemin Rouge..
Traversant le Lot par le pont de Libos, nous empruntons le chemin de la garenne de Cézerac, longeant la rivière et découvrant l’arrière des villas cossues sur l’autre rive avant de déboucher devant le barrage de la centrale hydroélectrique de Fumel.
Celle-ci, mise en service après la seconde Guerre Mondiale, était destinée à l’alimentation en énergie électrique de l’usine métallurgique de Fumel. Cette centrale est du type "au fil de l’eau". Construite en béton elle est composée d’un barrage à clapets de 7 mètres de hauteur qui, outre l’acheminement de l’eau vers deux turbines de type "Kapler", permet la régulation de la hauteur d’eau de la rivière Lot au niveau du bief de Fumel. Un château d’eau complète l’ensemble de l’ouvrage. Elle fait l’objet d’importants travaux de réparation suite aux récentes crues et aux dégâts commis par les bateaux vagabonds de Douelle.
Le Lot à nouveau franchi par le pont de Montayral nous retrouvons le « baladoir », passons devant les vestiges du pont suspendu avant, à la demande générale, d’emprunter une petite sente pour arriver au théâtre de nature et au jardin du château de Fumel.
Les terrasses entourant le château de Fumel datent du XVIIème siècle. Elles sont inscrites à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. Elles offrent un panorama unique sur la plaine du Lot (table de lecture du paysage). En contrebas, le théâtre de la nature se compose de plusieurs essences d’arbres. Il abrita de nombreux concerts et spectacles variés notamment les cérémonies de remises des prix des collégiens et lycéens (certains s’en souviennent avec émotion). Il sert également à l’occasion du festival de Bonaguil.
Descente rapide et retour à nos voitures pour une randonnée douce et urbaine sortant des sentiers battus.

Portfolio

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License