Rando Val
Club de Randonnée Pédestre de Puy-l’Evêque (46)

Accueil > Programme et album > Album > 16 mai 2022 - jour 2 à Bédoin

16 mai 2022 - jour 2 à Bédoin

Bédoin : jour 2.

Rando journée : Mont Ventoux

Ce matin, ce sont 12 randonneurs et randonneuses qui partent à l’assaut du Mont Ventoux ! Nous prenons les voitures jusqu’au parking de la station de ski du Mont Serein où nous retrouvons Claude, un ami du cousin de Philippe qui va nous servir de guide pour la journée.
Une magnifique journée ensoleillée s’annonce et notre groupe se met en marche, les sacs à dos bien remplis.
Nous montons progressivement en lacets à travers les hêtres et les mélèzes pendant une heure et demie, mais sans trop de souffrances car le chemin n’est pas trop raide… Au détour d’un virage, magie de la nature, tranquillement installés à l’ombre broutent une femelle chamois et son petit. Encore quelques efforts et nous découvrons, après nos 500 mètres de dénivelé, ce panorama époustouflant qui s’ouvre à nous sur les 360°…
Le Mont Ventoux culmine à 1910 mètres d’altitude. On le surnomme le Géant de la Provence ou le mont Chauve et il est le plus haut sommet du Vaucluse. Sa nature essentiellement calcaire explique sa vive couleur blanche. Le vent peut être très violent, et le mistral y souffle la moitié de l’année.

Nous continuons sur le tracé du GR tout en restant sur la crête jusqu’à la Tête de la Grave. Ensuite, la végétation réapparaît et les effluves de nombreux pins nous embaument les narines… Au pas de la Frache nous obliquons vers l’épaulement de la Frache et nous faisons, à l’ombre devant une magnifique vue, la pause pique-nique bien méritée…

Nous entamons le retour vers les voitures tout en suivant un chemin à l’ombre, ce que nous apprécions. De temps en temps il nous faut traverser des pierriers, et une petite poussée d’adrénaline surgit pour quelques-unes d’entre nous… Mais nous avons des âmes bienveillantes prêtes à nous tendre la main dans ces passages délicats.
Vers 16h30 nous retrouvons les voitures et c’est au terme d’une journée bien remplie que nous quittons notre guide à qui nous adressons encore tous nos remerciements.

Rando double : Mont Serein et Malaucène.

Aujourd’hui lundi 16 mai, nous nous préparons à affronter le Mont Serein, qui est une randonnée de 6km pour le matin et Malaucène, qui est une randonnée de 5,4km pour l’après-midi, sous un ciel bleu provençal et une chaleur d’un mois d’été.
Après le petit-déjeuner, nous nous réunissons sur la terrasse pour composer les voitures : nous sommes 17 participants !
La route du Mont Ventoux vers le Mont Serein nous met déjà dans l’ambiance : un beau serpent de macadam, en virages bien relevés, est bordé de magnifiques épicéas, pins, cèdres et sapins pluri-centenaires. Nous sommes surpris de sa fréquentation par les professionnels du cyclisme : la qualité de leur matériel, leurs tenues et l’énergie qu’ils déploient sous cette chaleur ne font aucun doute. Ils sont rois dans ce contexte et mieux vaut le savoir !
Nous atteignons la station de ski Mont Serein avec des parkings à perte de vue et lieu de notre départ à la bergerie de l’Avocat.
C’est un sentier de découvertes JH Fabre : une pelouse verte, quelques cailloux blancs, c’est un plaisir de fouler cette herbe et nous entrons dans la forêt avec de magnifiques arbres qui nous accueillent et nous abriteront du soleil durant toute la matinée. Tout le long de ce majestueux sentier un peu caillouteux mais sans trop de dénivelés, nous avons pu enrichir notre vocabulaire et notre savoir en lisant les différents panneaux explicatifs concernant la faune et la flore (photos en annexes).
Au bout de 3km, le groupe se divise en 2 et les plus téméraires continuent vers le lieu-dit Le Contrat (photo explications en annexes).
Nous découvrons un point de vue extraordinaire et majestueux, une vue à 180° sur le versant sud des Alpes de Hautes Provence : nous sommes restés bouche-bée tellement le panorama nous paraissait irréel !
Il est temps de récupérer les voitures pour enfin atteindre ce fameux Mont Ventoux et son altitude de 1900m.
Pour atteindre le col des Tempêtes et le Pas des Tempêtes : une ascension pas très longue de 200m, sur les cailloux blancs et une petite brise mais Mon Dieu que la vue valait le coup : la vallée du Toulourenc !
Oh la la ! il est 13:15 et les estomacs commencent à se faire entendre. Il faut redescendre à la source du Groseau qui alimentait Vaison-La Romaine du temps des Romains pour notre pique-nique à l’ombre sur des tables et bancs en pierre.
Après cette pause, la reprise du circuit 5 km à La Baume se fait avec une montée difficile sur un large chemin en milieu de forêt, un soleil et une chaleur toujours aussi présents.
Cette longue marche sur du macadam en direction de la chapelle de Groseau, ancienne abbaye abandonnée par des moines au 16ème siècle avait été fondée à proximité de la source. Il n’a pas été possible de la visiter : la clé qui devait se trouver à gauche de la porte d’entrée n’y était pas !!
Nous continuons notre chemin sur ce macadam en plein soleil et nous souffrons mais ouf ! nous voyons nos voitures et heureux de pouvoir soulager nos petons qui depuis dimanche sont soumis à de dures épreuves mais combien heureux de pouvoir profiter de ces si belles randonnées et de cette si belle région !!!

Portfolio

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License