Rando Val
Club de Randonnée Pédestre de Puy-l’Evêque (46)

Accueil > Programme et album > Album > 18 avril, de Vire à Lacapelle Cabanac par le sentier d’Yves

18 avril, de Vire à Lacapelle Cabanac par le sentier d’Yves

Par une fraiche matinée, nous nous retrouvons à l’aire de stationnement de la salle des fêtes de Vire sur Lot (19 dont deux nouveaux participants : Annick et Jean Claude) soit 3 groupes de 6 (chercher l’erreur) pour effectuer une randonnée entre Port de Vire et Lacapelle-Cabanac, sur les chemins que naguère, fréquentait assidûment Yves Metge qui nous a quittés il y a déjà 5 ans.

Yves, avec sa gentillesse et sa bonne humeur communicatives, nous avait fait découvrir cet itinéraire hors des chemins balisés sur ces « chemins noirs » magnifiés par Sylvain Tesson. En son honneur, entre nous, il sera toujours le « sentier d’Yves ».

Petite variante pendant cette période de vacances scolaires, l’organisation avait décidé de déposer le long des 12 kms et quelques mètres du circuit quelques friandises soit une par km.
A défaut de jeunes randovaliens (ennes), ces friandises rappelant à nos participants leurs souvenirs d’enfance, furent non seulement rapidement découvertes mais également consommées.

Petit accessit, pour les « carambars » qui mettent à rude épreuve, les divers appareils et implants dentaires de nos valeureux (euses) marcheurs (euses), mais quand on aime, on ne compte pas. Succès assuré également pour les « fraises tagada » beaucoup plus fondantes.

Départ, direction plein ouest nous longeons la rive gauche du Lot par le chemin de halage, puis, après les pépinières viticoles nous arrivons au lieu-dit « Goulepdan » avec sa ferme remarquable, ces deux cèdres majestueux et son tilleul monumental, avant de franchir la D 8 et gravir une petite sente vers le lieu-dit « Laporte ».

Direction sud, nous cheminons entre bois et vignes dont certaines portent les stigmates d’un gel récent, puis nous gravissons un sentier arboré bordé de murets de pierres sèches pour arriver au lieu-dit « La Bastide » après une halte à l’aire de repos dévolue aux chasseurs d’où se dévoile, malgré un ciel brumeux, toute la majesté de la vallée du Lot.

Après cette montée progressive que les 3 groupes disséminés, effectuent à un rythme soutenu, nous atteignons le plateau, longeant des vignes épargnées par le gel, admirons un grand puits banal orné d’une friandise bordant le chemin avant d’entrer dans le village de Lacapelle-Cabanac et de faire une halte-café (en respectant scrupuleusement la distanciation requise), au point de vue derrière l’église, dominant la vallée, de Puy l’Evêque à l’est à Soturac à l’ouest.

Pause terminée, nous mettons le cap à l’est, le long de la D 5, longeant le mur en pierre sèche du château de Lacapelle-Cabanac, la ferme équestre du « Champ de Meyrac » avant de descendre vers le hameau bucolique de Lamatève.

Après une descente rapide dans une forêt de chênes, nous arrivons sur la route de Floressas aux environs du domaine de La Coutale au lieu-dit « La Chambre ».
Après avoir emprunté sur 150 m la D 5, nous reprenons une sente ombragée qui nous amène à Arquiés, devant la maison de Micheline Metge avant de finir notre périple de 12,745kms pour un dénivelé cumulé de 264 m.

Portfolio

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License