Rando Val
Club de Randonnée Pédestre de Puy-l’Evêque (46)

Accueil > Programme et album > Album > 18 juillet 2022 - Belaye, rando douce.

18 juillet 2022 - Belaye, rando douce.

Rendez-vous à Belaye ce matin, près du château de Bellegarde, pour une randonnée de 5 km conduite par nos amis Marthe et Robert.
Quelques passages au soleil nous laissent sans illusion sur les températures qui vont certainement dépasser les 40° aujourd’hui. Heureusement notre circuit nous permet de profiter du couvert de la végétation mais l’ambiance reste « chaude » et la promenade sera ponctuée par de nombreux arrêts « boisson » ! ! !
Chemin faisant nous rencontrons une dodue salamandre qui semble accablée par la chaleur. Philippe, attendri, lui fait prendre une mini douche de luxe, à l’eau minérale ! ! !
Le circuit nous offre quelques échappées sur les coteaux alentour, avec en ligne de mire le château de Floressas dans le flou d’une lumière écrasante.
Après la salamandre, rencontre avec un chien de berger que Philippe amuse avec une pomme de pin. Enfin, un dernier rendez-vous avec la verte grenouille posée sur les lentilles d’eau près du château de Bellegarde : du coin de l’œil, elle nous regarde regarder, depuis l’extérieur du domaine, ce qui fut, dans le passé, un repaire. A côté, légèrement en retrait, se tient une petite chapelle.
Inclus dans l’immense territoire de la châtellenie de Bélaye, dont les seigneurs étaient les évêques de Cahors, ce repaire de Bellegarde domine le paysage du haut de sa colline. Il servit de tour de guet pendant la guerre de Cent Ans. Au XIVe siècle, il appartint à la famille de Guiscard, seigneur de Grézels. L’abbé Jean Guilhou, maire de Bélaye sous la Révolution et l’Empire, sera enseveli après sa mort en 1829, dans la petite chapelle : excommunié par l’Église pour s’être marié après avoir prêté serment à la Constitution, l’inhumation dans le cimetière communal lui fut refusée. Vers 1825, il avait eu l’idée d’introduire la culture de la pomme de terre dans le Quercy. Le bâtiment actuel, remanié, date du XVIe siècle. Les fenêtres à meneaux ont été reconstituées.
Encore une belle balade dont nous remercions Marthe et Robert qui ont dégagé pour nous leurs sentiers secrets à coup de sécateur ! ! !
RDV lundi prochain pour une randonnée qui partira de Lacapelle-Cabanac : aucune difficulté et, là encore, de l’ombrage !

Portfolio

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License