Rando Val
Club de Randonnée Pédestre de Puy-l’Evêque (46)

Accueil > Programme et album > Album > 18 octobre, rando douce à Floressas.

18 octobre, rando douce à Floressas.

La rando douce de ce lundi 18 octobre, sous un ciel clément et une température délicieuse, a commencé au milieu des vignes du Château Chambert : que pouvons-nous souhaiter de plus typique dans notre belle région ? Au départ des voitures, notre groupe de 17 personnes emprunte la route goudronnée en montée douce, vers la corniche. Nous papotons et dans la traversée d’un petit hameau, contre le mur d’une des maisons, se dresse un magnifique grenadier garni de dizaines de fruits bien mûrs dont nous goûterions bien les perles rouges ! . . . Mais avec notre respect de la nature, nous passons notre chemin !!
Vite, entrons dans le vif du sujet et prenons sur la droite, le chemin rural caillouteux qui longe sur notre gauche, un grand pré accueillant de magnifiques chevaux et une batterie de ruches le long de la grange. Sur la droite, une superbe forêt de chênes qui, au fur et à mesure se rétrécit et le chemin qui la traverse, dont les cailloux roulent sous nos pas, nous dirige vers le Pech Ugou. Ce petit "sentier de chèvres" qui monte et qui descend, tout étroit, nous offre un panorama somptueux : Grézels, magnifique village, avec en son centre l’église et son clocher élancé ; sur la gauche, un peu surélevé, le Château de la Coste. Puis le regard se porte sur Prayssac et une tache blanche dans le lointain indique la carrière de Loupiac. La luminosité nous donne amplement l’occasion de tout bien voir et de tout bien distinguer. Nous continuons sur ce sentier de plus en plus étroit à flanc de colline et surprise !!! Quel spectacle !!! Dans une trouée, nous surplombons le Lot contournant les vignes, le cingle de Puy-L’évêque avec le Château du Cayrou, le camping des Vignes... ! Et les couleurs chatoyantes de marron orangé nous rappellent que nous sommes en automne.
Nous avons atteint le Pech Ugou et cela mérite bien une pause-café, eau à flot, petits gâteaux et papotage pour partager toutes nos émotions. Nous reprenons ce joli sentier serpentant dans cette majestueuse forêt de chênes dont nous avons foulé les glands durant presque 2h !! Tiens ! Mais je reconnais la barrière/protection pour les chevaux ! Tiens ! Les chevaux sont toujours là …Et oui, nous sommes sur le chemin du retour ! Visiblement, personne n’a l’intention de rentrer et de s’enfermer à la maison, Mr Soleil est toujours là pour nous chauffer les côtes et cette douce torpeur double notre énergie !! Ah oui ! La descente caillouteuse de l’aller devient montée maintenant - et on entend souffler . . . - pour déboucher sur le dernier tronçon abrité des derniers rayons chauds et c’est bien agréable. Au croisement, attroupement, discussion : on comprend qu’une petite bifurcation au bas de cette départementale, sur la droite, mène à un chemin vicinal tout en montée, caillouteux, qui nous conduit à une belle construction : une gariotte spéciale puisqu’il s’agit du four banal du hameau Chambert en plein milieu des vignes : belle occasion pour comprendre son fonctionnement et discussion sur l’évacuation des fumées de cuisson !! Cette attraction termine notre superbe rando de ce lundi.
Au plaisir de tous vous revoir sur les sentiers lotois et autre.

Portfolio

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License