Rando Val
Club de Randonnée Pédestre de Puy-l’Evêque (46)

Accueil > Programme et album > Album > 21 avril 2022, Floressas.

21 avril 2022, Floressas.

Circuit autour de Floressas

Effectif moyen (11 participants) pour cette randonnée en partie inédite, sous un ciel couvert, sur des chemins secrets reconnus par Evelyne et les adhérents de « Florando » (association amie de randonnée pédestre de Floressas) empruntant également les chemins plus souvent pratiqués des Causses de Grézels, de Saint Jean de Grézels au Pech Ugou.

Le départ s’effectue de l’aire de stationnement jouxtant l’église de Floressas, en direction du sud par le CD 58 que l’on suit sur 800 m, avant d’entreprendre par un sentier herbeux et un sous-bois tapissé de pervenches, la descente de la Combe Gourdou jusqu’au lieu-dit « Le Roussenq ».

Une première ascension nous ramène plein nord devant le château Chambert dont nous longeons les vignes et les nouvelles parcelles en cours d’aménagement.

Nous continuons notre randonnée par un chemin empierré qui nous conduit au four banal restauré en pierres sèches, où nous effectuons notre pause-café avant de descendre par un petit sentier en sous-bois vers Saint Jean de Grézels et sa magnifique petite église.

Celle-ci, de style roman, date du XIIème ou du début du XIIIème siècle, elle se compose d’une nef unique précédée d’un clocher mur et d’un chœur formé d’une partie droite prolongée par une abside semi-circulaire. Le chœur a été transformé ultérieurement, peut-être à la fin du Moyen Age. La chapelle de la Vierge, construite vers 1750 par la famille de Guiscard, a été réaménagée et décorée dans les années 1850, lorsque, après un miracle, elle devint la chapelle de Notre Dame du Remède ; le porche est ajouté dans les années 1900. Les bâtiments accolés à l’église servaient au Moyen Age de léproserie.

Nous empruntons avec circonspection sur une distance de 800 m le CD 28, plein nord, dépassant le « jardin d’argile », atelier de céramique voisin de l’église pratiquant des cours pour adultes et des journées pédagogiques de découverte de l’argile.
Nous longeons le ruisseau de Saint Matré et sa dérivation alimentant le moulin du Pech Ugou, avant de commencer notre deuxième ascension par une sente ombragée qui monte dans la Combe des Ages jusqu’à une carrière de pierres que nous ignorons pour continuer, à flanc de coteau, le long des murs en pierres sèches, témoins silencieux des anciennes vignes abandonnées après le phylloxera (1878) pour arriver à une splendide gariotte, restaurée par les bénévoles de l’association Rempart.

Nous bifurquons à un cairn opportunément placé, plein nord pour arriver par un chemin de crêtes à un belvédère qui embrasse toute la basse vallée du Lot et les singles de Prayssac et Puy l’Evêque. Mais hélas la couverture nuageuse et un léger brouillard n’ont pas permis de tirer toute la quintessence du panorama.

Puis, nous traversons, plein sud les habitats dispersés de la commune de Grézels, des lieux-dits Le Bouge et Salabert par une route goudronnée avant de retrouver en dépassant Courrech, le château et le vignoble de Chambert.

Evitant le chemin direct et la route goudronnée, une escapade le long des vignes et dans la combe du Boulidou est proposée avant d’entreprendre la troisième ascension vers les Chambeaux et le centre bourg de Floressas que nous atteignons après un périple de 12,600 kms et un dénivelé cumulé de 396 m.

Portfolio

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License