Rando Val
Club de Randonnée Pédestre de Puy-l’Evêque (46)

Accueil > Programme et album > Album > 23 août 2020 : Randonnée de THEZAC

23 août 2020 : Randonnée de THEZAC

Ce dimanche 23 août n’était pas un jour comme les autres ; nos cœurs étaient encore meurtris par le départ si brutal de Jef. Mais, pour lui, nous devions continuer le chemin avec entrain, joie, sens du partage, humour…Présents et absents à la rando du jour, beaucoup devaient penser à lui…

C’est donc de Thézac qu’une trentaine de Randovaliens, amis et vacanciers sont partis aux confins du Lot-et- Garonne et du Lot pour profiter de paysages reposants et d’un patrimoine intéressant. Le village en séduit plus d’un grâce à ses emplacements propres et bien décorés ( massifs, vélos peints et fleuris …).

Nous nous éloignons et, très vite, les petits sentiers rocailleux nous conduisent entre vallons et plateaux. Ainsi de beaux points de vue s’offrent à nos yeux. Après une descente le long d’une prairie en lisière de bois, par un chemin creux , nous atteignons un lieu de « bout du monde » : le vallon de Bazérac. D’abord, nous découvrons une jolie fontaine fraîchement dégagée et un ancien lavoir où l’on imagine aisément les gestes des lavandières. Tout près, quelques marches en pierre et une porte en fer donnent certainement accès à un ancien cimetière ( lieu parfaitement entretenu). En face, de l’autre côté du vallon, se dresse le beau manoir de Bazérac. La partie centrale datée du XVe s fut successivement agrandie au cours des XVIIe et XVIIIe s ; la petite bretèche d’angle lui donne un aspect défensif.

Nous évoquons alors l’artiste peintre franco-polonais Roman OPALKA (1931-2011) qui résida ici pendant près de 30 ans. Personnage majeur et atypique de l’art contemporain, il se consacra à l’œuvre de sa vie : inscrire la trace du temps irréversible. Sur des toiles de grandes dimensions ( 183 toiles de plus en plus claires) il peignit en les prononçant, les nombres de 1 à 5 607 249). Aujourd’hui, les collections publiques de l’artiste se trouveraient au Centre d’Art Contemporain Georges POMPIDOU.

Une belle rencontre ! Le propriétaire actuel nous a rejoints dans le vallon et a évoqué avec passion l’histoire de son beau manoir .Merci à lui pour cet échange si enrichissant.

Poursuivant notre balade, d’abord sur une route en contrebas de l’aérodrome de Montayral, nous empruntons la combe de Montayroux jusqu’au hameau du même nom et poursuivons sur des sentiers ombragés d’où l’on devine les clochers de Cabanac, Mauroux et Lacapelle-Cabanac.

Après les Carreaux, nous rejoignons un chemin herbeux jusqu’au manoir de Trichot . Cette construction mérite qu’on s’y attarde un peu. Erigée entre la 2eme moitié du XVIe et le XVIIe puis agrandie au XVIIIes, elle devint ensuite propriété de la famille Montpezat de Poussou, branche cadette de la famille de Montpezat. Nous admirons le parc et l’environnent de l’édifice en rejoignant Thézac, tout proche.

Bien sûr Thézac évoque aussi la viticulture. Dès le XIXes, le terroir produisait un vin de haute qualité qui séduisit NAPOLEON III mais aussi le Président Fallières. Ce dernier en offrit au Tsar Nicolas II qui, aussitôt passa commande. Dès lors, le vin de Thézac-Perricard fut appelé « Vin du Tsar ».

Cette randonnée nous a offert un bon moment de partage. Désormais, nous espérons retrouver prochainement Josette et Serge, Élodie et Camille sur nos beaux chemins.

Portfolio

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License