Rando Val
Club de Randonnée Pédestre de Puy-l’Evêque (46)

Accueil > Programme et album > Album > 23 mai, Besse.

23 mai, Besse.

C’est une randonnée qui revient de façon récurrente au programme de Randoval. Mais personne ne s’en plaindra. Et surtout pas les 18 participants à cette magnifique balade, sous le retour d’un timide soleil. Ils repartirent tous enthousiasmés par cette belle matinée passée à cheminer sur ces superbes chemins dordognais, avec un passage dans la vallée de la Lémance, tout en jouant à saute-mouton d’un côteau à l’autre. Car c’est là tout l’intérêt de ce circuit : apprécier la beauté de l’environnement naturel en sachant prendre du temps pour découvrir des sites historiques majeurs liés à l’activité de ce village à travers les siècles.
Dès le départ, le passage sur un tronçon bien conservé de la voie romaine nous renvoie plusieurs siècles en arrière. Le ton est donné…Nous voici partis pour la descente vers la vallée, pas très loin de la source de la Lémance, par les hameaux de Marlaud, du lac Bernard et des Ayles. Arrivent ensuite les moulins de Durou, des Ayles et le magnifique étang de la Mouline. Nous sommes vraiment dans une zone humide. La preuve en est la présence de la station de captation de ces eaux qui alimentent un vaste secteur de la Dordogne et même du Lot et Garonne.
Le temps de ces instants de flânerie bucolique est terminé ! C’est désormais le temps de la remontée vers le coquet village de Besse par un autre côteau qui nous fait passer près des hameaux de Combillou, Passéjou et du Moulinat. Cette portion du circuit constitue l’essentiel du dénivelé positif de 200 mètres proposé aux vaillants marcheurs. Ils sont avalés sans problème et dans la bonne humeur. Surtout que le trajet est embelli de nombreuses curiosités : les inévitables gariottes bien sûr, mais également un site tout à fait inattendu et original : les abris de Janille, successions de ruines, de remparts, et de cazelles imbriqués. Une vraie curiosité…
Il est proposé au groupe en fin de parcours un détour par le château local de Besse, villégiature en d’autres temps du célèbre aviateur Mermoz. Le magnifique édifice date du 15ème siècle. Il fut très gravement endommagé lors des guerres de religion. Devenu propriété de la famille Toucheboeuf, il fit l’objet d’une restauration soignée.
Le final de cette sortie était bien entendu réservé à la découverte du splendide bourg de Besse, dont le réaménagement et la restauration donnent une parfaite photographie de la patine exceptionnelle de ces villages typiques périgourdins. Et comment ne pas finir cette randonnée sans prendre du temps pour admirer le joyau de l’endroit : la superbe église romane dédiée à Saint Martin dont la nef fût édifiée du 11ème au 12ème siècles. Par la suite se rajoutèrent le cœur et le transept au 15ème et 16ème siècle. Son portail, si particulier, porte la signature des artistes, matérialisée par une sculpture d’un produit local au bas du chapiteau de l’entrée : 2 jolis cèpes du pays périgourdin. Eh oui ! Nos ancêtres savaient déjà faire la promotion des bons produits.
Parmi les 18 participants, il y avait ceux qui connaissaient déjà. Il y en avait quelques-uns qui découvraient l’endroit. Par contre tous se sont promis de revenir dès que l’occasion se présenterait... Merci à tout le groupe pour sa bonne humeur !

Portfolio

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License