Rando Val
Club de Randonnée Pédestre de Puy-l’Evêque (46)

Accueil > Programme et album > Album > 30 sept 2021, circuit des chateaux et vignoble à Caillac

30 sept 2021, circuit des chateaux et vignoble à Caillac

17 participants (es) se sont retrouvés au pied de l’église Saint Pierre et Saint Paul de Caillac pour une pérégrination entre châteaux et vignoble, malgré l’épaisse brume qui envahissait la vallée.

Après la découverte de l’église, exceptionnellement ouverte à notre intention, remarquant son auvent protégeant son portail renaissance aux fines ciselures, admirant le riche décor peint du chœur avec sa litre (frise peinte) où se devinent encore les traces des blasons seigneuriaux, nous contournons celle-ci et nous nous dirigeons vers le lac de la Vergne, paisible plan d’eau où barbotent avec joie de nombreux canards, passons devant le grand lavoir, haut lieu de la sociabilité féminine lorsque les « bugadas » (les lessives) réunissaient les villageoises, notamment, pour le rinçage du linge.

Traversant le centre bourg et son hostellerie réputée, nous nous dirigeons plein est vers le mas de Laroque, longeant les vignes du château de Lagrezette, en ouatées par les nappes de brouillard laissant à peine deviner son caractéristique pigeonnier et ses deux tours à mâchicoulis.

Continuant notre déambulation dans les vignes, affolant au passage une meute de sangliers, nous traversons le hameau de Mas Viel, puis nous gravissons la seule difficulté du circuit, savoir la montée au Pech Redon qui culmine à la fabuleuse altitude de 225 m !!!

Par temps dégagé toute la plaine de Caillac s’offre à nous, du château de Laroque à l’est, au château de Langle à l’ouest, ce qui hélas, n’est pas le cas aujourd’hui, le brouillard étant long à se dissiper.

Descendant du Pech, nous passons devant la grande propriété des Places, ses deux tours et ses deux cèdres monumentaux, avant de prendre le chemin du hameau de Lapoujade, remarquant les constructions quercynoises typiques.

Nous arrivons à l’extrémité ouest de notre périple, en découvrant le château de Langle. La tranquillité du lieu ne laisse rien présager de l’activité qui y régna jusqu’au début du XXème siècle, avant que le barrage de Luzech ne noie les installations et bâtisses du Port de Langle, témoins de l’âge d’or de la batellerie.

On raconte que le port et le bac appartenaient au seigneur de Langle qui était tenu par ordonnance d’afficher sur les poteaux le détail des péages sous peine d’une amende du quadruple.

Ce château, construit à un point stratégique, fut un bâtiment défensif au Moyen Age, une double enceinte crénelée flanquée de tours rondes le protégeait. Restauré et remanié au XIXème siècle, il perdit sa couverture de pierres plates de Crayssac pour une toiture d’ardoises mais on lui garda sa forme médiévale, amplifiée aujourd’hui par la dissipation des brumes matinales.

Longeant la rivière Lot, jusqu’au site de pêche en face de Parnac, nous traversons une grande prairie, testant l’imperméabilité de nos chaussures, avant de prendre le chemin du hameau de Largueil, l’un des 6 hameaux que compte la commune de Caillac, avec sa grappe de maisons quercynoises comprenant bolets couverts, pigeonniers et grandes caves.

Notre itinérance se poursuit, cap à l’est par un chemin de buis qui descend vers la rivière, découvrant au passage le superbe moulin à farine de la Moulinète sur le ruisseau du même nom, avant de regagner nos véhicules à l’église de Caillac sous un soleil resplendissant et le ronronnement des machines à vendanger.

Caractéristiques techniques – circuit de 11.300 kms – dénivelé cumulé 190 m – point le plus élevé : 225 m – point le plus bas : 105 m

Portfolio

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License