Rando Val
Club de Randonnée Pédestre de Puy-l’Evêque (46)

Accueil > Programme et album > Album > 4 août 2019 : Belmontet (46)

4 août 2019 : Belmontet (46)

Sous la conduite de Patricia, nous étions 15 dont une famille et ses 3 apprentis randonneurs âgés respectivement de 11, 7 et 5 ans (désirant obtenir le titre de randonneur émérite) à effectuer une randonnée de 10 kms dans le Quercy Blanc, dénommée « les sous-bois de Belmontet ».

Partant de Belmontet (ancienne commune devenue depuis le 01/01/2015 commune déléguée de la commune nouvelle Montcuq en Quercy Blanc) et de son église du XIIème siècle avec son chœur roman, son clocher-tour carré et son presbytère accolé, nous prenons la direction du hameau du Pech par une sente étroite et ombragée.

Nous sommes accueillis dans ce hameau par un concert de cloches, il faut préciser que ce hameau est aussi dénommé le « hameau des cloches » car il possède un carillon composé de 15 cloches disposant d’un répertoire de 40 mélodies.
Il est aussi réputé pour ses stages d’apprentissage de la peinture ancienne par la copie de tableaux de Maîtres.

Quittant le hameau en direction du Nord nous dépassons Chartrou en direction de Peyregrosse par un chemin de terre calcaire typique du Quercy Blanc,

Le soleil du mois d’août commençant à se faire sentir, nous nous abritons sous le feuillage d’un noyer pour faire une pause confiserie afin de recharger les batteries de nos jeunes apprentis randonneurs, pause non négligée par le reste de la troupe composée essentiellement de papys et mamies accompagnants.

Arrivés au hameau de Caux dont nous admirons les constructions quercynoises typiques, pierre blanche, bolets surélevés, nous abandonnons une partie de notre jeune troupe après 5 kms, seule l’apprentie de 11 ans continue son périple, avant d’entrevoir au loin la fameuse gariotte de l’an 2000.

Arrivés au point culminant de notre randonnée (299 m), nous obliquons plein sud par un étroit sentier bordé d’arbres, dépassons au lieu-dit « La Plagne », un ancien ermitage dont il ne reste que les ruines envahies par la végétation, longeant une fontaine et un lavoir à l’eau abondante et fraîche, avant de contourner la ferme de Laspeyrières réputée pour son élevage de chèvres et son délicieux rocamadour.

Dépassant le lieu-dit « Tabouret », par un chemin ombragé, nous apercevons les premières maisons du bourg ainsi qu’un pigeonnier typique, tandis que retentissent les 12 coups de midi suivis de l’angélus.

Contournant l’église et son presbytère jouxtant la mairie, nous retrouvons sur l’aire de stationnement le reste de la troupe, bénéficions de la collation préparée par Marie-Hélène avant de décerner les diplômes de randonneurs à nos jeunes recrues savoir 10 kms pour l’ainée, 5 kms pour la cadette et 5 kms dont 1 sur les épaules de son papa pour le petit dernier.

Voilà une randonnée où pour une fois la moyenne d’âge est remarquablement basse, bonne continuation jeunes randonneurs, l’avenir vous appartient.

Portfolio

Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019 Rando 4 08 2019

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License