Rando Val
Club de Randonnée Pédestre de Puy-l’Evêque (46)

Accueil > Programme et album > Album > 8 Octobre 2020, BOVILA

8 Octobre 2020, BOVILA

31 participants (es) se sont retrouvés au pied de l’église Saint Nicolas (peut-être attirés par la perspective d’un bon repas), au hameau de Bovila, territoire de la commune de Fargues, elle-même commune déléguée de la nouvelle commune Porte du Quercy, suite à sa fusion avec les communes du Boulvé, de Saint Matré et de Saux.

Caractéristique technique : 9,478 kms et 117 m de dénivelée entre les cotes 226 m et 282 m.
Circuit inédit sous la conduite éclairée de Marie Hélène et de sa « petite » sœur Christiane.

Point de départ, l’église Saint Nicolas, de là nous nous dirigeons plein sud, à un rythme soutenu, vers le lieu-dit « Le Brel » longeant vignes et champs sur des chemins que les dernières pluies ont rendus légèrement boueux.

Puis nous descendons dans la vallée de la Séoune, la franchissant ainsi que la D23, jusqu’à la Tuque de la Garde avant d’atteindre le hameau de Boutet (commune de Bagat en Quercy) à vocation agricole avec ses corps de ferme regroupés de façon à former une cour invisible depuis l’espace public et notamment un pigeonnier remarquable à lanterneau et double rang de génoise.

Empruntant le chemin estampillé « Tour du Lot » nous arrivons au hameau de Pichot, toujours sur la commune de Bagat en Quercy, pour une pause-café bien méritée.

Traversant à nouveau la D23 en apercevant l’église de Lasbouygues (facture 19ème siècle), nous remontons plein nord, croisant un chevreuil affolé par une troupe si nombreuse avant de nous interesser à un engin agricole chargé de trier et sécher le grain, demandant force explications à l’agriculteur concerné.

Après cet intermède, reprenant notre chemin, nous arrivons, sur le coup de midi au terme de notre randonnée mais non de nos réjouissances.

En effet nos guides nous ont réservé un repas que l’on ne peut pas qualifié de frugal chez « Nadine » à Saint Matré.

La seule évocation du menu excite encore les papilles – soupe, tête de veau sauce gribiche, magret frites, fromage avec rocamadour fermier, tarte aux pommes, vin et café. Cet inventaire est uniquement destiné aux absents… Nous étions cependant 31 convives, répartis par table de 10, (chercher l’erreur) car si certains participants à la randonnée affolés par la composition du menu se sont abstenus, d’autres se sont joints à nous en s’affranchissant de la randonnée.

Merci encore, Marie Hélène et Christiane, pour cette randonnée ponctuée d’un repas pantagruélique, expérience à renouveler avec modération cependant.

Portfolio

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © styleshout sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License